gototopgototop

AHSL

Association pour l'Histoire du Scoutisme Laïque

Rechercher

Derniers articles parus

Un message de Solidarité Laïque

Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 


… et un appel pour continuer l’action

 

 

Rendez-vous sur :

http://www.solidarite-laique.org/avec-votre-soutien-continuons-ensemble/

 

Grâce à votre générosité, nous avons pu récolter une somme permettant de financer 5 000 kits scolaires pour les enfants des Antilles !


Le 6 septembre, l’ouragan Irma dévastait les îles de Saint-Martin et Saint-Barthélémy. Vous vous êtes mobilisés pour soutenir le retour rapide à l’école des enfants déscolarisés à travers l’opération « 10 000 kits scolaires pour les Antilles ». Une aide matérielle précieuse pour des élèves qui ont parfois tout perdu.


À Saint-Martin, la reprise des cours a eu lieu et les premiers kits scolaires ont été distribués fin octobre.

 



En effet, pour nous, l’éducation est non seulement un droit fondamental mais surtout une clé d’émancipation individuelle, du développement social, culturel et économique. Grâce à nos donateurs et bailleurs, nous agissons dans une vingtaine de pays mais aussi en France où nous luttons contre les inégalités et éduquons à la citoyenneté.


Avec nos centaines de partenaires locaux, nous faisons avancer la cause de l’éducation pour plus de 350 000 enfants que nous aidons sur les 5 continents comme

– Au Bénin, au Burkina Faso, au Mali, au Niger et au Sénégal où, depuis 2005, nous avons soutenu plus de 260 projets éducatifs portés par la société civile, permettant à plus de 100 000 enfants d’être éduqués et de préparer leur avenir.

–  Au Maroc où, à travers le programme Jeunesse en Action pour la Démocratie, nous sommes à l’origine de la création de 48 conseils de jeunes de 15 à 35 ans, qui s’investissent dans la cité, dialoguent avec les élus et transforment le quotidien de la jeunesse. Une action concrète qui fait rempart contre les intégrismes.

–  A Sri Lanka où, après le tsunami, nous avons contribué à la rescolarisation puis au développement d’écoles maternelles et de syndicats enseignants.

–  En Tunisie, où après la Révolution, avec les associations locales, nous construisons des projets pour lutter contre les inégalités, favoriser le retour à l’emploi des jeunes, éduquer à la citoyenneté dans les écoles reculées, aider les femmes rurales à développer une activité économique et à faire reconnaître leurs droits, autant de projets qui soutiennent la transition démocratique encore fragile.

–  Enfin, en France où nous soutenons des structures qui accueillent les réfugiés, les accompagnent dans leurs démarches, les aident à s’insérer. Nous permettons aussi à des milliers de personnes très isolées ou démunies de partir en vacances.

En 2018, nous avons encore besoin de votre soutien car les défis restent nombreux !

–  En Colombie, nous portons un consortium d’organisations pour un programme d’éducation à la paix afin de permettre aux jeunes de réconcilier une société déchirée par 50 ans de conflit armé.

–  En Afrique de l’Ouest, malgré un investissement de la communauté internationale et des pays subsahariens pour scolariser davantage d’enfants, la situation reste très critique puisqu’un quart des enfants n’achève toujours pas leur cycle primaire. La lutte contre les mariages précoces (plus de la moitié des filles sont mariées avant 18 ans), la formation des enseignants, la sensibilisation des parents aux bienfaits de l’éducation dans les zones rurales mais aussi l’amélioration des conditions de scolarisation (construction de sanitaires, aménagement de potagers pour nourrir les enfants le midi, matériel scolaire…)  font partie des leviers qui, pas à pas, améliorent la situation.

–  En France, nous avons besoin de moyens pour mieux accompagner les mineurs isolés étrangers et les réfugiés victimes de la pauvreté ou des conflits dans le monde. L’éducation au vivre ensemble, dans les écoles et les centres de loisirs, reste aussi un enjeu pour bâtir une société unie et riche de ses différences.


En 2010, vos dons représentaient  plus de 700 000 €. En 2017, notre objectif est de collecter plus de 2,2 millions d’euros afin d’aider toujours plus d’enfants à travers le monde.