gototopgototop

AHSL

Association pour l'Histoire du Scoutisme LaĂŻque

Rechercher

Derniers articles parus

2018 : des nouvelles du PAJEP

Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

 

… qui nous concernent à un double titre.

 


Loisirs éducatifs de jeunes sourds, association d’éducation populaire, a été créée en 1964 par le groupe E.E.D.F. de l’Institut National des Jeunes Sourds de Paris pour prolonger l’action du groupe : Jean Naty-Boyer a beaucoup travaillé avec les E.E.D.F. dans les années 60 et a contribué à l’enrichissement de notre répertoire…


Pôle archives de la jeunesse et de l’éducation populaire (PAJEP)

 

Des nouvelles du PAJEP – décembre 2018

 

Les MJC de Gradignan

En 2010, deux Maisons des jeunes et de la culture, la MJC de Malartic et la MJC du Bourg situées à Gradignan en Gironde, ont laissé place à un nouvel Établissement public pour l’animation des jeunes (EPAJ). Les archives historiques

de ces deux MJC, l’une créée en 1966 et l’autre en 1975, ont été prises en charge et déposées aux Archives départementales de la Gironde.

 

Christiane Etévé

Christiane Etévé est une chercheuse et une militante d’éducation populaire s’étant impliquée pour le Groupe d’étude - Histoire de la formation des adultes (Gehfa), Peuple et Culture et l’Université populaire du 14e arrondissement de Paris. Elle a longtemps travaillé à l’Institut national de recherche pédagogique (INRP) avec Jean Hassenforder, Jean-Pierre Astolfi et Jean-Claude Forquin. Ses recherches portent, entre autres, sur l’apprentissage de la lecture et de l’écriture.

Le fonds de Christiane Etévé a été collecté dans le cadre du Pajep en 2017 et fait l’objet d’un classement. Un instrument de recherche définitif sera prochainement mis en ligne sur le site des Archives du Val-de-Marne afin d’y effectuer des recherches.

 

Loisirs Ă©ducatifs de jeunes sourds

Loisirs éducatifs de jeunes sourds a été fondée en 1964 par des militants du scoutisme laïque attentifs aux besoins des populations handicapées, et notamment des jeunes sourds. Jusqu’à sa dissolution en 2017, cette association a proposé des séjours de vacances et toutes sortes de loisirs à de jeunes sourds, mêlés à de jeunes entendants selon un principe de « coéducation ».

Les archives de Loisirs éducatifs de jeunes sourds ont été collectées dans le cadre du Pajep en 2017 et fait l’objet d’un classement. Un instrument de recherche définitif sera prochainement mis en ligne sur le site des Archives du Val-de-Marne afin d’y effectuer des recherches.

 

Jean Naty-Boyer

Boris et Natacha, Noël des enfants du monde, Écoutez le guitariste sont quelques-unes des chansons de Jean Naty-Boyer que des générations d’écoliers ont apprises. Compagnon de route des ex-Francs et Franches camarades (Francas), partenaire d’autres organismes de jeunesse et d’éducation populaire, Jean Naty-Boyer est un chanteur ayant exclusivement travaillé pour et avec la jeunesse, à l’image d’un William Lemit ou d’un Pierre Amiot.

Les archives de Jean Naty-Boyer ont été  collectées dans le cadre du Pajep en 2014 et fait l’objet d’un classement en 2018. Un instrument de recherche définitif sera prochainement mis en ligne sur le site des Archives du Val-de-Marne afin d’y effectuer des recherches.

 

Irène Popard

Irène Popard fut à la fois danseuse, pédagogue et militante féministe. Elle est célèbre pour avoir fondé, dans les années 1920, une méthode d’éducation à la danse intitulée « gymnastique harmonique et rythmique » et pour avoir ouvert un grand nombre d’écoles afin de former des danseurs et des danseuses à cette technique d’enseignement. Aujourd’hui encore, sa méthode est reprise et enseignée dans un grand nombre de structures.

 

En 2008, l’Association nationale Irène Popard, créée pour cultiver la mémoire de la danseuse, a fait don des archives d’Irène Popard et de l’Association de Gymnastique Harmonique et Rythmique (AFGHR) au Centre national de la danse (CND), basé à Pantin.

 

En savoir plus sur le fonds Irène Popard

Voir le site de l’Association nationale Irène Popard

Voir aussi Irène Popard sur Gallica