gototopgototop

AHSL

Association pour l'Histoire du Scoutisme Laïque

Rechercher

Derniers articles parus

1945 : un Cappy Route - Le samedi 15 septembre

Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 
Index de l'article
1945 : un Cappy Route
Un camp-école à Cappy
Le samedi 8 septembre
Le dimanche 9 septembre :
Le lundi 10 septembre
Le mardi 11 septembre
Le mercredi 12 septembre :
Suite : activités
Le jeudi 13 septembre
Suite : activités
Le vendredi 14 septembre
Suite : activités
Le samedi 15 septembre
Suite : activités
Le dimanche 16 septembre
Suite : activités
Activités - suite
Le lundi 17 septembre
Suite : activités
Suite et conclusion
Commentaires
Toutes les pages

 

Réunion spirituelle (Séguy) : De l'élite

 

Étymologie : choix, tri

 

Solutions :

- peut être composée des plus forts, des plus riches,

- une caste, une aristocratie héréditaire,

- ceux qui se distinguent par leur excellence et par des signes extérieurs (exemple : la préciosité)

 

Les adversaires :

- au nom de l'égalité des êtres humains : aucune élite ne doit exister

- au nom du grégarisme : seul vaut le troupeau, la masse

 

Nécessité d'une élite :

- contrainte matérielle : inégalité de fait, échelle de valeurs.

Partout, une élite se dégage de la masse

- le progrès ne peut être réalisé que par une élite.

L'initiative est individuelle

 

Ce que doit être une élite :

Primitivement, les plus forts, les plus astucieux

 

La détection de l'élite :

- la sélection naturelle - ses inconvénients

- la mandarinisme (les concours)

- l'orientation (cooptation)

 

Principe :

L'élite doit se recruter partout et dans toutes les couches

 

Rôle de l'élite :

- ne doit pas être passif : le dilettante, le narcissiste,

- doit être actif : le service

- jouir de certains avantages (secondairement)

 

Défauts :

- jactance,

- esprit de classe

 

Conclusion :

Tout Routier doit tendre à entrer dans une élite

Le scoutisme n'est pas une élite en soi

On est une élite dans son milieu

Le stakhanovisme...

 

--------------------------------------------------------------------------------------------

 

Mot d'ordre : la fierté d'être Routier

 

Ne pas confondre orgueil et fierté.

Orgueil = sentiments égoïste, repli sur soi-même. L'orgueil collectif est plus rare.

Le sentiment de ce qu'on fait de bien, de beau est nécessaire. Trop de modestie est aussi un défaut.

Savoir doser, mesurer ses valeurs.

Fierté : juste appréciation de notre valeur. Moteur indispensable aux hommes :

- sur le plan individuel, la fierté peut devenir dangereuse,

- sur le plan collectif, la fierté peut être bienfaisante

Descartes et le sentiment de la "générosité" : "le point le plus haut où l'on puisse légitimement prétendre" (belle définition)

 

Avoir conscience de ses responsabilités de Routier : être impeccable, fierté de l'insigne,.

Par le Mouvement, vouloir sa propre grandeur.

L'exemple de Pierre Déjean, ses dernières lettres.

 

Chercher à atteindre le point le plus haut auquel nous puissions atteindre...