gototopgototop

AHSL

Association pour l'Histoire du Scoutisme Laïque

Rechercher

Derniers articles parus

1944 : un témoignage d'Armand Barniaudy

Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

 

… rapporté par sa sœur, ancienne responsable nationale

 


 

 

« Les sombres années 1942-1944 allaient m’entraîner vers d’autres champs d’aventure, avec un désir de plus en plus tenace de participer d’une façon ou d’une autre à la libération de notre pays : engagement dans la Résistance armée, le Maquis, la 1re armée française, l’Alsace, l’Allemagne… »

 

Andrée nous dit :

«  Un texte d’Armand, concerne la nuit du 29 au 30 Août 1944 de l’attaque allemande du Fort du Chaberton à Briançon au cours de laquelle – il l’apprendra le lendemain – neuf de ses camarades de la vallée et un Polonais du Maquis d’Aspres, membre de sa Compagnie, furent abattus « à la bifurcation Y » (…). Il avait alors 18 ans. »

Armand a préfacé un ouvrage de Jean-Pierre Pellegrin, Résistants dans les Pays du Buëch, 1940-1944,  Quand l'histoire de nos villages rejoint l'Histoire. Paru en Août 2012, après son décès et dédié à sa mémoire.

Ce n’est qu’après-guerre qu’il est devenu éclaireur «  de paix »  en créant une troupe à Laragne à la demande d’instituteurs. « Enfin une aspiration qui ne m’avait jamais quitté se concrétisait. »

 

Un livre est en cours de rédaction sur la vie d’Armand Barniaudy, homme engagé (Maire de Lagrand de 1953 à 2001, conseiller général de 1964 à 1969, député de 1959 à 1967). Il est écrit par Jean-Pierre Pellegrin avec la collaboration d’Andrée Mazeran-Barniaudy.

 

Références disponibles :

- « Maquisards et Gestapo » du Père Joseph Albert Richard dit Richard Duchambo dans la Résistance, qui publie de 1946 à 49, une Collection de 19 Cahiers brochés de témoignages dont, particulièrement  les cahiers 10, page 45, et 15, page 32.  Il existe une édition postérieure en deux tomes de ces cahiers aux Éditions des Hautes Alpes.

- Jean-Pierre Pellegrin : « L’assassinat de neufs résistants de la Vallée du Buëch à Briançon : un crime de guerre resté impuni ». Janvier 2016.