gototopgototop

AHSL

Association pour l'Histoire du Scoutisme Laïque

Une information de Dominique François

 

Dans un message du 31 août 2011, Dominique, fils aîné de Pierre François, nous apporte quelques éléments complémentaires

 

Il faut insister sur le rôle essentiel du Scoutisme Français, et plus particulièrement des EDF, pendant la guerre pour, en existant, éviter que la jeunesse soit enrôlée dans une organisation unique, et pour accueillir les enfants juifs.

 

J’ai donc relu les témoignages reçus à l’occasion de la cérémonie à la mémoire de mon père le 31 janvier 1987 à l’UNESCO.

 

De Robert Cornevin, Secrétaire perpétuel de l’Académie des sciences d’outre-mer: “J’étais en 1941 commissaire éclaireur à Dakar. Rappelé à Paris en octobre 1941, j’ai rencontré Pierre François à Vichy. Prisonnier évadé, il a su garder le mouvement éclaireurs de toutes collaborations, et je puis témoigner pour avoir correspondu avec lui depuis Dakar qu’il fut dans des circonstances difficiles un commissaire national exemplaire comprenant les problèmes du scoutisme africain et abritant et hébergeant nombre de réfugiés et clandestins. Pour maintenir le mouvement il fallait bien jouer le jeu des instances gouvernementales, et on a trop peu souligné l’importance des mouvements du scoutisme français dans le succès des chantiers de jeunesse comme élément moteur de la Résistance. C’était en partie le travail de Pierre François.

 

De Paul-Émile Victor: “Après l’armistice je suis rentré pour essayer de comprendre. J’ai passé 24 heures à Vichy. J’y ai retrouvé Saint Exupéry. Nous nous sommes donné rendez-vous “dehors” en Angleterre ou aux USA. J’ai cherché Pierre. Et nous sommes restés longtemps à parler jusqu’au crépuscule.
Reste avec nous, m’avait-il dit, nous nous organisons. J’ai presque cédé. Mais je n’avais pas compris que la lutte intérieure allait être aussi importante que le combat extérieur. Elle n’était d’ailleurs que velléitaire à cette époque. Et je ne me sentais pas le courage que Pierre essayait de m’insuffler, de faire passer des idées à l’action.”