gototopgototop

AHSL

Association pour l'Histoire du Scoutisme Laïque

Rechercher

Derniers articles parus

Pierre Déjean

Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 
Index de l'article
Pierre Déjean
Sa vie, son histoire :
Une lettre de son épouse
Toutes les pages

 

Pierre Déjean, Commissaire National en charge de la zone occupée, a coordonné les activités de scoutisme "camouflé" ; il a, par ailleurs, appartenu à un réseau de Résistance. Arrêté, il a été torturé puis déporté à Mauthausen où il a trouvé la mort.

 

(Extrait de l’ouvrage « Une jeunesse engagée »)


Pierre Déjean, commissaire national pour la zone occupée

 

Voir dans la même rubrique les actions menées par Pierre Déjean pour le maintien d'un scoutisme clandestin en zone occupée







1912 Pierre Déjean  naît à Auch, dans une famille attentionnée, à qui il doit sa solide éducation.

Sa jeunesse se déroulera en Gascogne

1921 Il découvre, à l’âge de 9 ans, le Scoutisme en visitant, avec son père, un camp régional des troupes d’Auch, Tarbes et Bagnères. Il s’enthousiasme pour les feux de camp, les jeux et les tentes.

1924 Il intègre la troupe d’Auch. Nous sommes en pleine période peau-rougiste du Scoutisme.

1925 Il perd sa jambe droite dans un accident de la route. Sans appareillage, au départ, il continue à faire du Scoutisme. Pour les déplacements qu’il ne pouvait faire à cloche-pied, ses parents avaient acheté une voiturette tirée par un âne. Arrivé sur le terrain de camp, Pierre reprenait toutes ses activités, organisait le coin de patrouille et participait même aux prises de foulards. Seuls la thèque et le hoquet sur gazon lui étaient impossibles ! Dès qu’il eût sa jambe artificielle, et malgré les douleurs, il était de toutes les actions. Il mettait  beaucoup de conviction dans ses actes et, de ce fait, avait de l’ascendant sur tous.

1927 Il devient Chef de la patrouille des écureuils, puis de celle des cerfs. Il est totémisé Vieille Cigogne.

1928 A 16 ans, il prend en charge sa troupe. Ensuite, il devient Commissaire de district adjoint de l’Armagnac et du Gers. Il est nommé chef de la troupe Michel Montaigne à Bordeaux et participe activement aux activités nautiques et théâtrales.

1936 Il est nommé Chef de groupe sur Bordeaux  (Commissaire Local)

Mariage avec Jeanne Déjean (Sloogui). Deux garçons naîtront de cette union.

1937 Nomination en tant que Commissaire de District à Toulouse. Engagement  routier au clan Tourny (RS)

1938 Nomination en tant que Commissaire de province à Bordeaux.

1939 Il monte sur Paris, au siège national des Eclaireurs De France, afin de devenir Commissaire National Adjoint, puis Commissaire National à la branche Eclaireur.

1940 Pendant l’occupation, il assure, au péril de sa vie, la direction des EDF en zone nord et s’entoure d’une équipe de permanents. Grâce à cela, les groupes reprennent courage, malgré l’interdiction et les activités sont maintenues sous le couvert d’associations telles que : la Maison pour tous, le Touring Club de France, le Club alpin français ou bien la Croix rouge de la jeunesse.

1943 Il couronne sa carrière scout en organisant, en pleine occupation, le camp national des meilleures patrouilles.

Membre du réseau de renseignement Mithridate, il est arrêté par la Gestapo, le 2 septembre, au siège national des EDF, au 66 rue de la Chaussée d’Antin, dans le 9ème arrondissement de Paris.

1944 En avril, il arrive au camp de Compiègne avant d’être transféré en Autriche, dans le camp

de concentration de Mathausen, qui sera libéré en mai 1945.

Le 18 août 1944, quelques jours après le débarquement en Normandie, il est assassiné à coup de crosse de fusil, par un garde. En effet, son handicap, l’empêchait, sur la fin, de suivre le rythme infernal des travaux forcés.

"Lorsque Vielle Cigogne vous saluait, sa poignée de main gauche  était chaleureuse et ferme.

Il savait tempêter mais aussi chanter, sourire et  gagner les cœurs. Ce n’était pas un homme à abandonner la partie, à attendre que les affaires se règlent d’elles-mêmes. Tel un mousquetaire gascon, il partait toujours à l’attaque. Sa fougue, sans intention méchante ou sournoise, pouvait, parfois, aboutir à de la casse inutile. Mais finalement l’action de Pierre Déjean donnait un résultat positif. En effet, sa raison ne se laissait pas dominée par cette nature riche et vive. Sous la rudesse des invectives, il savait être tendre, tout en restant maître de ses objectifs.

Ce qui frappait chez lui, ce n’était pas son infirmité mais la façon dont il l’oubliait. Il gambillait sans trêve, surmontant la fatigue et ne disant rien de sa souffrance.

Il ne se confinait pas dans un Scoutisme étroit. Il avait le goût de la culture et affectionnait particulièrement la poésie.

Cet agnostique était un homme de foi. Il s’était construit un idéal, à la fois rationaliste et généreux, sur lequel se réglait toute sa conduite. Ce passionné donnait ainsi une impression d’équilibre et de sûreté.

Aussi ardent que réfléchi, aussi passionné qu’équilibré, Pierre Déjean manifesta un dévouement sans faille à l’association des Eclaireurs de France.  Pour beaucoup, il incarnait l’Idéal Eclaireurs."


DERNIER MESSAGE ADRESSE A SON ÉPOUSE, (écrit au camp de Compiègne) :


« …Je préfère être de ceux qui auront souffert pour leur pays et leur idéal, vraiment souffert. Cela seul me donnera tous les moyens d’être tout ce que je veux, plus tard… J’attends toujours interrogatoire sur le Scoutisme (suis fier d’être poursuivi pour ça, dis-le aux amis)… Je vis tout cela comme une belle aventure passionnante qui me permet de me réaliser et surtout me donnera pour APRES l’autorité et la force qui nous sera indispensable pour faire tout ce qu’il faudra… »


Bibliographie

 

DATE

 

TITRE

AUTEUR

OUVRAGE

PAGES

Août / Septembre 1937

 

Devons nous mettre en relation routiers et éclaireuses aînées ?

(Pour le Clan)

 

Pierre Déjean

 

Le Chef EDF n°178

 

245 → 247

20 Juin 1939

 

Notre nouveau C.N.A. :

Pierre Déjean

 

 

Guépard Serviable

 

L’EDF

n°12

 

12

 

Août / Sept / Oct 1939

 

Aventure

(Esprit et Méthode)

 

Pierre Déjean

 

Le Chef EDF

n°200

 

176 → 183

 

Novembre 1939

 

CT par intérim

(pour la Troupe)

 

Pierre Déjean

 

Le Chef EDF

n°201

 

206 → 209

 

Novembre 1939

 

Quelques suggestions pratiques pour cet hiver

 

 

Pierre Déjean

 

Le Chef EDF

n°201

 

210 → 211

 

Décembre 1939

 

Autour de l’AG

du 17 décembre 1939

 

 

Pierre Déjean

 

Le Chef EDF

n°202

 

229 → 231

 

Janvier 1940

 

Aventure dans la brousse

I Secrets de magiciens

(Pour la Troupe)

 

Pierre Déjean

 

Le Chef EDF

n°203

 

12 → 16

 

Février 1940

 

Aventure dans la brousse

II Grands jeux

(Pour la Troupe)

 

Pierre Déjean

 

Le Chef EDF

n°204

 

34 → 39

 

Mars 1940

 

Aventure dans la brousse

II Grands jeux (suite)

(Pour la Troupe)

 

Pierre Déjean

 

Le Chef EDF

n°205

 

57 → 61

 

Mai 1940

 

Aventure dans la brousse

II Grands jeux (fin)

(Pour la Troupe)

 

Pierre Déjean

 

Le Chef EDF

n°206

 

81 → 84

 

Mai 1943

 

Enquête sur l’imagination

 

Pierre Déjean et Fernand Bouteille

 

 

Le Chef EDF

n°235

 

126 → 127

 

Août / Septembre 1945

 

Pierre Déjean

Editorial

 

 

 

 

Pierre François

 

Le Chef EDF

n°254

 

221 → 224

 

Juin 1945

 

Pierre Déjean

Commissaire National des Eclaireurs

 

 

Pierre François

 

L’Eclaireur de France

n°6

 

16

 

1945

 

Pierre Déjean

 

EDF

 

Livre d’Or des Eclaireurs De France

 

 

1,  2, 5→7

 

1983

 

Le morcellement des E.D.F. sous l’occupation

 

Pierre Kergomard

Pierre François

 

 

Les Eclaireurs de France

De 1911 à 1951

 

259 →261

 

Juin 1986

 

Pierre Déjean

et la troupe EDF d’Auch

 

 

Georges Berducou

 

Texte libre

 

1,2

 

Février 1999

 

Carton d’invitation à l’inauguration de la plaque Pierre Déjean

 

 

Présidents des AAEE

et des EEDF

 

Texte libre

 

1

1

 

Février 1999

 

Carton d’invitation à l’inauguration de la plaque Pierre Déjean

 

 

Mairie de Paris

 

Texte libre

 

1

 

Oct / Nov / Déc 1999

 

Les chemins de la mémoire

 

EEDF

 

Routes Nouvelles

n°185

 

 

10 et11

 

2001

 

EEDF, 90 ans d’aventures

 

Michel Cardoze

 

 

Livre d’or

 

19 et 23

 

2003

 

Documents et témoignages sur le Scoutisme laïque pendant la guerre 1939 – 1945

 

 

Anciens EDF

 

Une jeunesse engagée

 

20→26 156→159

 

2007

 

Pierre Déjean,

sa vie, son histoire

 

 

Yann Cotel

 

Texte libre

 

1,2

 

2007

 

Album photos de 1927 à 1942

 

 

 

 

5 photos

 

 

Article et dossier réalisés, à partir des écrits de messieurs Georges Berducou, Pierre François, Guépard Serviable et Pierre Déjean,

avec la participation d'Annie Roux-Déjean et Maurice Déjean,

à l’occasion des 60 ans du groupe Pierre Déjean de Paris en avril 2008, par Yann Cotel (Bouquetin),

que nous remercions pour cette contribution.


 


Témoignage écrit par "Sloughi" Déjean pour la plaquette consacrée à René Duphil :