gototopgototop

AHSL

Association pour l'Histoire du Scoutisme Laïque

Rechercher

Derniers articles parus

2013 : Rectification sur une information

 

… présentée aux visiteurs du camp des Milles.

 

Nous avons reçu le 23 mars le message suivant :


« Ce matin nous sommes allés, avec un groupe d'amis, visiter le Site-Mémorial du Camp des Milles (http://www.campdesmilles.org). J'ai été un peu surpris de lire, parmi de nombreux autres textes, le paragraphe ci-dessous à propos du scoutisme – je te joins une photo et la transcription dans un fichier Word. Il me semble que cette présentation est incomplète, si ce n'est tendancieuse, et qu'un rectificatif s'imposerait. Si c'est également ton avis, je pense que tu es mieux armé que moi pour le rédiger et le proposer. »

 

 


Ce type d'information, véhiculé par quelques historiens qui ont limité leur recherche à la façade des Mouvements pendant la guerre, n'est pas nouveau. Nous avons choisi de réagir systématiquement car elle fait injure à la mémoire de tous les membres de nos associations qui ont choisi la Résistance et y ont quelquefois laissé leur vie. Notre correspondant lui-même a réagi auprès de l'administration du camp et nous l'en félicitons :

 

« J'ai visité le Site-Mémorial du Camp des Milles samedi 23 mars avec l'association Aix-en-Provence Citoyenne. Les documents et témoignages sont tellement nombreux et riches que les trois heures de visite ne sont pas suffisantes pour tout voir. J'ai néanmoins été surpris de découvrir dans le paragraphe “ 5. La jeunesse embrigadée au service du régime ” la phrase “ Les organisations traditionnelles comme le scoutisme participent à la propagande du régime. ” Cette affirmation lapidaire est inexacte, voire tendancieuse. La réalité est assez différente. Je vous joins ci-dessous une copie de la préface de Raymond Aubrac au livre “ Une jeunesse engagée – Documents et témoignages sur le scoutisme laïque pendant la guerre 1939-1945 ” publié par l'Association des Anciens Éclaireurs et Éclaireuses de France (Éditions Accent du Sud, 393 rue de Combecalde, 12100 Millau) et, à titre d'exemple, de la plaque en la mémoire de Pierre Déjean.


Vous pouvez également trouver de nombreuses informations sur le scoutisme laïque pendant la guerre sur le site web : http://www.histoire-du-scoutisme-laique.fr/la-periode-la-guerre-39-45.html


Les familles de ceux qui ont choisi la résistance, souvent en raison de leur engagement dans le scoutisme, supportent assez mal que l'on véhicule la thèse selon laquelle le scoutisme était pétainiste. »


Nous préparons une suite plus « officielle » et nous en tiendrons nos visiteurs informés.