gototopgototop

AHSL

Association pour l'Histoire du Scoutisme Laïque

1941 « Le Chef » d'août présente l'organisation de la jeunesse voulue par le régime

Index de l'article
1941 « Le Chef » d'août présente l'organisation de la jeunesse voulue par le régime
L'amour du passé
Un message du chef scout
Position des Mouvements
Conclusions d'Uriage
Toutes les pages


… avec un message du chef scout sur les difficultés à faire vivre le Scoutisme Français et un article du secrétariat général à la Jeunesse.

 

 

Le numéro d’août-septembre mérite, comme celui de janvier, un arrêt un peu long car il présente, de diverses manières, l’organisation de la jeunesse voulue par le régime et la place attribuée au scoutisme.


Après « une belle page à lire » sur l’amour du passé empruntée à Maurice Maeterlinck, un message du chef scout insiste sur les difficultés à faire vivre concrètement le Scoutisme Français. (Au passage, bonne occasion de relire la correspondance entre Pierre François et son épouse au moment de la création de la Fédération).


Suit un grand article d’un responsable ministériel sur la « position des Mouvements de jeunesse » qui indique que, « dès le premier jour, (le Secrétariat général à la Jeunesse) a repoussé la solution du mouvement unique, comme contraire à l’esprit du nouveau régime… » ce qui induit le principe d’un « pluralisme » des Mouvements dans le cadre d’un agrément qui leur demande, en particulier, d’ « abandonner tout esprit de chapelle ou de boutique » « en même temps qu’il doivent continuer, pour certains, à mettre l’accord sur leur spiritualité » pour « se porter hardiment dans le combat pour la Révolution Nationale ». Et l’article se termine sur le rappel du rôle important du Scoutisme Français, « premier mouvement agréé ».


Quelques pages plus loin, la revue publie « quelques documents pour servir à la compréhension de l’organisation de la jeunesse française », présentation des conclusions adoptées à Uriage par les grands Mouvements de jeunesse complétée par le texte définissant les modalités de l’agrément. À noter que toute association créée récemment « pourra se voir imposer un temps d’épreuve ». L’article se termine par une présentation de l’agrément du Scoutisme Français avec une précision : « On remarquera que c’est l’ensemble de la Fédération du Scoutisme Français et non pas chaque association qui a été agréé ».

 

Cet ensemble de documents nous semble utile pour comprendre, à la fois, le rôle et les positions du Scoutisme Français, nouvellement créé, et ses relations avec le secrétariat général à la Jeunesse. Il est important de noter que, dès sa création, le Scoutisme Français a systématiquement évoqué la présence dans ses rangs des Éclaireurs Israélites, pourtant menacés par les lois raciales parue peu de temps après l'émergence du régime.