gototopgototop

AHSL

Association pour l'Histoire du Scoutisme Laïque

Rechercher

Derniers articles parus

1962 : l’activité de la branche aînée


… dans une période difficile de l’histoire de France

 

 

Un document retrouvé dans les archives de Maurice « Rac »  Guidici


Maurice Guidici entre aux E.D.F. en 1938 à 7 ans et y prend de nombreuses responsabilités : responsable d’une meute de Louveteaux, d’une troupe d’éclaireurs puis d’un clan à Aix en Provence dans les années 50, il « monte » à Paris où il devient responsable du groupe Montaigne puis commissaire de la branche aînée. De 1956 à 1959, il est appelé et blessé en Algérie. Après des études de Droit et à l’École Nationale de la France d’Outre-Mer, il devient directeur de la Maison des Jeunes et de la Culture de la rue Mercoeur à Paris puis secrétaire général de la Fédération nationale du Cinéma Éducatif.


Maurice a écrit, sous le titre « Ceux qui vont mourir te saluent, il y a quarante ans que je meurs », un immense ouvrage de près de 500 pages décrivant son parcours en Algérie de 1956 à 1958 et les conclusions qu’il en a tirées, pas toujours classiques… Son activité et sa responsabilité E.D.F. à Paris en 1962 se situent donc après son retour, ce qui peut expliquer le choix qui est fait d’aborder, au cours de ce « carrefour de l’Ascension », un sujet d’actualité : l’Afrique du Nord. Et cette rencontre est placée sous le signe de l’article 1er des statuts des E.D.F. : « L’association a pour objectif final… »


Ce document est intéressant car il donne un excellent exemple d’activités – au pluriel – de la branche aînée : cycle d’étude de la littérature nord-africaine, montage de lectures de livres sélectionnés par les clans, rencontre d’échanges… mais aussi voile avec les « vauriens » et les canoës de deux clans parisiens.

 

Merci à Nelly Gibaja et Francis Audibert d'avoir retrouvé et communiqué ces archives !