gototopgototop

AHSL

Association pour l'Histoire du Scoutisme Laïque

1945 : la mission des Éclaireurs de France


De retour au 66, Chaussée d'Antin, l'association précise sa mission "dans le temps présent" et les moyens de l'assurer

 

Un fascicule, imprimé chez Coueslant à Cahors (personnel intéressé) sur du très mauvais papier de l'époque, présente tout d'abord deux rapports sur les "mentalités actuelles" :

- Roland Ricordeau, Commissaire de province de Normandie, traite de la "mentalité actuelle des jeunes garçons" : influence des événements passé, dans la présente oisiveté forcée (en Calvados, les classes n'ont pas repris), paresse acquise... leurs goûts, ce que nous devons leur proposer...

- Jean Huneau, Commissaire de province du Lyonnais, traite de la "mentalité des cheftaines et chefs", dans le "malaise général" de l'après-guerre.

Eugène Arnaud, Commissaire général adjoint, en tire des conclusions en ce qui concerne la mission - multiple - du Mouvement et pose le problème des moyens : "le Mouvement peut-il assumer ces tâches" et des conditions de la réussite : problème de la discipline, problème des permanents, problème des effectifs, efforts à fournir :

 

 

À partir de la mission clairement affirmée :

- "offrir aux jeunes des milieux laïques, des milieux ouvriers, des milieux paysans, des loisirs sains et variés,

- poursuivre et développer l'introduction des méthodes actives dans les institutions officielles,

- poursuivre et compléter notre action civique...


la conclusion est importante car elle contribue à définir la personnalité du Mouvement pour les années à venir,

- un Mouvement de bénévoles,

- pas un organisme officiel,

- qui ne se laisse pas entraver par des règlements,

- et se méfie de l'uniformisation...: