gototopgototop

AHSL

Association pour l'Histoire du Scoutisme Laïque

1945 : Enfance délinquante et scoutisme d'extension

 

... après la publication de l'ordonnance de 1945 créant les tribunaux pour enfants

 

Un article d'Henri Joubrel évoque, dans le numéro du Chef d'avril 1945, "le nouveau texte législatif, en date du 2 février 1945, qui règlera désormais (à partir du 15 avril, assure-t-on) la question de l'enfance dite "coupable" (...). La tendance de la nouvelle ordonnance est d'accentuer la protection éducative de l'enfance et de renoncer à l'idée de châtiment". On s'est mis d'accord pour reconnaitre que le mineur "coupable" n'est pas, à vrai dire, responsable de ses actes délictueux, et que la faute en revient plutôt à ses parents ou à l'organisation sociale. Toutefois, le texte prévoit des mesures "correctives" à l'égard des enfants considérés comme très difficiles et pratiquement inamendables."


Suit une description des principales innovations de l'ordonnance en ce qui concerne la mise en place et le fonctionnement de tribunaux pour enfants. Et la conclusion de l'article est claire : "Voilà, en résumé, un excellent texte. Dans la mesure de nos possibilités, aidons-le à être bien appliqué.


Joubrel consacrera à cette tâche le reste de sa vie, avec, dès le début, un certain nombre d'expériences et, quelques années plus tard, la création de l'ANEJI (Association nationale d'éducateurs de jeunes inadaptés). Mais nous trouvons la trace de son action dès l'été 1945 avec, en particulier, le compte-rendu du premier stage d'information sur l'enfance délinquante, en juillet 1945 à Marly-le-Roi. L'intérêt du scoutisme y est confirmé...