gototopgototop

AHSL

Association pour l'Histoire du Scoutisme LaĂŻque

1945 : guerre aux manuels !

 

Un sujet qui sera abordé à plusieurs reprises au cours des années suivantes : la technique scoute est un moyen et non une fin en soi

 

Sous le titre « Guerre aux manuels », « le Chef » de mai 1945 aborde un sujet qui sera à plusieurs reprises l’objet de discussions au cours des années suivantes : faut-il, ou non,  formaliser par un « manuel » l’ensemble de ces « techniques scoutes » qui sont, en moins d’une quarantaine d’années, nées des activités .

 

La position de Maurice Bourges est  nette : l’existence de « manuels » risque de compromettre l’esprit de la méthode scoute, les techniques devant des fins au lieu de rester des moyens : "Le jeu et les techniques créent un style de vie, un esprit, mais inversement l’esprit doit vivifier les techniques. Si l’on dissocie ces éléments, on fait pratiquer un scoutisme livresque, proche du travail scolaire traditionnel, dont ils cherchent à se dégager en venant chez nous".

 

L’article donne quelques exemples, pris dans le parcours habituel des garçons : "on ne fait pas un noeud de chaise pour le plaisir de faire un nœud de chaise, mais afin de transporter quelqu’un. (…) Il ne faut pas détruire tout cet échafaudage par l’examen – signature d’épreuves." :

 

À noter toutefois que, quelques pages plus loin, dans le même numéro,  P. Arcens présente un manuel, « édition de leur manuel faite par nos frères E.U. pour notre Mouvement et exclusivement pour lui. »