gototopgototop

AHSL

Association pour l'Histoire du Scoutisme Laïque

1946 : première A.G. après la guerre

Index de l'article
1946 : première A.G. après la guerre
La réponse du ministre
Toutes les pages

 

Le lien avec l'éducation nationale est clairement réaffirmé par le président des E.D.F. et le Ministre concerné


"Le chef" d'avril 1946 donne une grande place aux discours du président du Mouvement, par ailleurs directeur de l'enseignement secondaire au Ministère de l'Éducation nationale, et de son ministre. Le rôle du scoutisme dans l'éducation est affirmée par les deux intervenants. Ces textes, retrouvés par H.P. Debord, sont importants... et magnifiques. Écoutons Gustave Monod : " La Victoire, ce n'est pas le pain blanc, la pâtisserie et autres matières grasses. La Victoire, pour ne parler que de nous, c'est qui sommes ici, c'est qu'il y ait encore un Scoutisme en France, c'est qu'un Mouvement laïque et républicain comme le nôtre puisse s'affirmer et se développer sans contrainte"... Et relisons aussi la suite, ses considérations sur la valeur du scoutisme qui "n'est pas une formule d'éducation passe-partout" mais "une des plus efficaces qui soit" - et sur le moyen qu'il propose pour "rompre, même quand il s'accentue, comme aujourd'hui, l'isolement où vivent l'enfance et l'adolescence". Écoutons aussi le ministre qui félicite le Mouvement d'avoir accepté "parmi vous, comme le fait l'école publique, tous les enfants, sans distinction de confession ou d'origine". Ces textes méritent qu'on leur accord un peu de temps, ils sont toujours d'actualité.