gototopgototop

AHSL

Association pour l'Histoire du Scoutisme Laïque

1945 : avec le « conseil de l'échelle », « le peuple a la parole »

 

... et ouvre une nouvelle ère de « liberté » dans notre scoutisme.

 


Les nouvelles orientations du Mouvement sont surtout connues pour les « résolutions d'Angoulême », qui, venues un peu plus tard, concernaient en principe la branche Éclaireurs. Mais elles sont sensibles dès le redémarrage des activités nationales en 1945 et marquent une très nette volonté de changement. L'éditorial de la revue « Le Chef » de décembre 1945 en donne un excellent exemple avec quelques affirmations du genre : « Un chef autocratique, réglant tout seul et dans tous les détails la conduite et les jeux de ses garçons, trahit purement et simplement le scoutisme ». À noter également l'allusion au rôle du Mouvement dans la formation du citoyen à la lumière des années passées : « Nous avons à faire qu'ils ne crient “ Vive la liberté ” sous les balles des fanatiques et des exécuteurs, mais qu'ils le chantent librement aux champs, sur les routes, au travail et dans la cité. »

 

 

Cette définition trouvera sa suite dans les branches, en particulier dans un article d'Henry Gourin intitulé « Initiative et liberté » reprenant ce thème pour la branche Éclaireurs dans un numéro suivant de la revue.