gototopgototop

AHSL

Association pour l'Histoire du Scoutisme Laïque

Le Mouvement et l'éducation populaire

Ce que le scoutisme laïque a apporté à l’éducation populaire

 

Il résulte de son histoire que, tout en adoptant les principes éducatifs du scoutisme, les Éclaireurs de France se sont toujours donné la possibilité d’en adapter les valeurs et les traductions à leur choix de laïcité, sans dépendance d’une « doctrine » liée à des dogmes religieux. C’est ainsi qu’ils ont pu générer ou accompagner un ensemble de prolongements dont on trouve la traduction dans un grand nombre d’étapes de l’éducation populaire française.

Lire la suite...

1919 : La saga de la Maison pour Tous

 

La "Maison pour Tous", 76, rue Mouffetard, à Paris dans le 5ème arrondissement, est un haut-lieu du scoutisme E.D.F. et F.F.E., mais également de l'éducation populaire en France. Son histoire mérite d'être rappelée ici...

Lire la suite...

Léo Lagrange a été Éclaireur de France

 

Léo Lagrange a joué un rôle particulièrement important dans l'émergence de l'éducation populaire dans notre pays, sous diverses formes qu'il avait lui-même définies : "À la jeunesse, il ne faut pas ouvrir un seul chemin, mais mille routes". Il a été "chef de troupe" au Lycée Henri IV à Paris avant de s'engager pendant la "grande guerre".

Lire la suite...

1934 : le début de sept décennies d'action éducative au service des déficients auditifs

 

Dans le secteur des déficients auditifs, le scoutisme d'extension Éclaireurs de France est apparu au cours des années 30. L'article ci-dessous, reproduisant une "plaquette" d'information éditée en 2000, nous a semblé présenter un exemple intéressant d'une évolution, depuis le groupe E.D.F. / F.F.E. N des années 50 jusqu'à la création d'une association spécialisée dans la formation de cadres avec des moyens adaptés à leur handicap.

Lire la suite...

1937 : Le premier stage CEMEA

 

Sur le site www.cemea.fr, Gisèle de Failly "raconte" le premier stage des CEMEA avec André Lefèvre et Pierre François. Un témoignage fort documenté, à lire... et relire. Le premier stage des CEMEA...

Lire la suite...

1940 : Paul Puaux : des E.D.F. au Festival d'Avignon :

 

Un parcours tout entier consacré à l'éducation populaire Paul Puaux, enseignant, militant E.D.F., CEMEA, Franca puis de l'éducation populaire, a joué un rôle important auprès de Jean Vilar pour le développement et le rayonnement du Festival d'Avignon. (D'après « Paul Puaux, l'homme des fidélités », édité par l'Association Jean Vilar, 8, rue de Mons, 84000 Avignon)

Lire la suite...

1940 : Henri Joubrel, un pionnier E.D.F. de la recherche et de l’action dans le secteur de l’enfance « inadaptée »

 

Henri Joubrel a été, à partir de son service localisé au siège national des E.D.F., un pionnier de la recherche et de l’action dans le secteur de l’enfance et de la jeunesse "socialement inadaptée". À un moment où le problème de la jeunesse "délinquante" devient un sujet majeur de société, il est intéressant de rappeler son action et quelques-un de ses écrits nés d’une indéniable expérience "de terrain", ainsi que sa participation à la création de l'Association nationale des éducateurs de jeunes inadaptés (A.N.E.J.I.) puis de plusieurs structures internationales.

Lire la suite...