gototopgototop

AHSL

Association pour l'Histoire du Scoutisme LaĂŻque

Rechercher

Derniers articles parus

2018 : l’adaptation au handicap : et demain ? - Le temps des possibles

Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 
Index de l'article
2018 : l’adaptation au handicap : et demain ?
Aventure vacances
Le temps des possibles
Vacances et scoutisme
Et maintenant ?
Toutes les pages


 

 

Aventure vacances, le temps des possibles :

 

Nous avons été un lieu d’expérimentation pédagogique ; refusant les limites a priori, refusant de considérer la personne au travers de manques, incapacités, déficiences mais cherchant à mettre en exergue son potentiel, ses envies, refusant les « barrières dites infranchissables », nous avons été dans les premiers à faire camper des jeunes, issus de structures psychiatriques, dans des milieux ouverts, à  emmener en camp itinérant, à faire monter à cheval des jeunes ou adultes considérés déficients profonds, disait-on, à adapter pour eux des voyages-découvertes au delà des frontières.

Nous avons sans doute un peu perdu cette  volonté, cette compétence de « l’éclaireur ouvreur de chemins » : contexte interne, mais aussi freins d’un environnement sécuritaire et consumériste qui impacte l’ensemble de l’association… parmi d’autres, mais un peu plus encore un domaine touchant des personnes dites fragiles ou vulnérables.

 

 

 

 

 

Retrouver cette capacité à créer, innover, est indispensable.

Pour ce faire, formation, accompagnement, complémentarité « groupes locaux, secteur vacances » sont sans doute plus que jamais nécessaires.

 

La question de l’inclusion, que je vais juste effleurer, Jean-Jacques et/ ou Thierry en parleront mieux que moi, illustre bien cette difficulté : quelle réalité de notre accueil au local ?

Sentiment, mais ce n’est que cela, que nous sommes en régression ; si je me trompe, tant mieux !  Ainsi, en 1980 et environs, différentes initiatives dites alors d’accueil en intégration avait germé, tant vers des enfants que des adultes. Un simple exemple, un film intitulé « à toi de jouer », fruit d'une expérience partagée entre un groupe local et un service vacances, en camp,  avait posé les bases d'une démarche pédagogique – « à toi de jouer » n’a pas trouvé beaucoup de joueurs…

 

Temps des possibles, réponse à un besoin, complémentarité :

 

Besoin de l’enfant, de l’adulte, de la famille.

Oui, de l’enfant, qui a besoin de vivre autre chose, un temps, en dehors de son cadre habituel, qu’il soit familial ou institutionnel.

Oui, de l’adulte, considéré en tant que tel, avec des besoins d’adulte, sur le temps des vacances et des loisirs, comme sur les autres temps de sa vie.

Oui, aussi de la famille, confrontée à la difficulté majeure parfois d’accompagner un enfant, un frère, une sœur, dont le comportement désarme la famille qui, alors, aspire à un peu de répit, à un temps de « vacance » et qui exprime, lors d’un départ en séjour, une forme de reconnaissance, de soulagement, de pouvoir s’appuyer sur les Eclés pour pouvoir « souffler », exercer son droit au répit.

Oui, de l’équipe médico-sociale pour laquelle le regard autre, l’adaptation de l’enfant ou de l’adulte à un cadre nouveau, peut  être un apport substantiel.

 



 


Le CROBS (compte rendu d’observation) envoyé après le séjour s’avère alors un outil permettant de situer cette adaptation dans le cadre du séjour, de formuler des propositions (y compris pour des enfants de séjours ultérieurs dans un cadre d’inclusion) tout en veillant « au tiroir secret » de la personne. Cet outil, mis en place dès les premiers séjours, il y a une cinquantaine d’années, conserve toute sa pertinence et fait partie de nos engagements qualité.


Qualité, charte Qualité :

 

En 1992 élaboration de « l’aventure Vacances » alors premier né de la  nouvelle collection pédagogique de l’association, document de référence pédagogique qui sera suivi d’outils pratiques, déclinaison d’une charte qualité (1995).

Cette charte qualité précise alors  nos engagements avant, pendant, après un séjour, afin d’en faire un séjour adapté répondant aux besoins de la personne accueillie et s’inscrivant dans l’esprit, les valeurs de l’Association.

 

À partir de 1997, notre action s'inscrit aussi dans le cadre de la charte nationale « vacances et loisirs non spécialisés » puis de la charte du CNLTA (Conseil National des Loisirs et du Tourisme Adapté) dont nous sommes membres actifs, organisme  qui coordonne le champ des séjours et voyages d’adultes en situation de handicap, interlocuteur privilégié des pouvoirs publics en ce domaine.