gototopgototop

AHSL

Association pour l'Histoire du Scoutisme Laïque

Rechercher

Derniers articles parus

1971 : le fonctionnement « démocratique » du Mouvement

Index de l'article
1971 : le fonctionnement « démocratique » du Mouvement
Le dossier congrès
Les unités
Branche Louveteaux
Branche Éclaireurs
Branche aînée
L'extension
La formation
Finances...
Votes et élections
L'article 1er
La préparation
Le compte rendu
Les votes
Toutes les pages

 

… vécu au niveau d’une région à l’occasion de son congrès.


 

Depuis la Libération pour les E.D.F. et sans remise en cause lors de la création du « nouveau Mouvement », le principe d’un fonctionnement « démocratique »  est acquis mais il doit trouver une traduction pratique à tous les niveaux. Pour les branches cette volonté se concrétise par des « conseils » et  même, pour la branche éclaireurs, par l’écriture de « constitutions ». Le problème est plus difficile pour les échelons territoriaux, où des équipes bénévoles veulent bien consacrer du temps personnel, le plus souvent pris sur la vie familiale et les loisirs, tout en ayant à se soumettre à des votes. De plus, les orientations nationales, votées en Assemblées générales, sont également soumises à la réflexion de tous… Les responsables régionaux et départementaux se trouvent confrontés à cette multiple exigence et doivent trouver une solution pour y répondre.


Les documents présentés ci-après, retrouvés dans les archives de la région de Paris (couvrant la capitale et les départements périphériques, mais pas le reste de la région Île-de-France actuelle) décrivent le fonctionnement et le déroulement du congrès régional 1971. Le nombre total de cotisants toutes branches est de l’ordre de 3500 (sans aucun « services vacances ») ; le congrès régional regroupe 250 participants sur un week-end. L’accueil est assuré par un lycée, souvent le lycée Michelet à Vanves, assez souvent le lycée Honoré de Balzac en banlieue ouest ; c’est le cas du congrès 1971.


Ces documents sont articulés comme suit :

– « dossier congrès » préparé par l’équipe régionale, présentant une partie générale (rapport moral et rapport financier) et des rapports de branches préparés par les équipes régionales de branche ;

– fiche de présentation des « commissions » du congrès,

– rapports des membres de l’équipe nationale invités au congrès régional,

– « motions » proposées au cours du congrès pour transmission à l’échelon national en vue de l’A.G.,

 

À noter que l'ensemble des équipes d'animation est constitué de bénévoles, assistés d'un(e) permanent(e) régional, enseignant mis à disposition, et d'une secrétaire.