gototopgototop

AHSL

Association pour l'Histoire du Scoutisme Laïque

Pour mémoire : en 2007, le centenaire de la création du scoutisme en Grande-Bretagne

 

Un peu partout en France, des manifestations ont marqué le centenaire de la création du scoutisme, en attendant de fêter en 2011 son « importation » dans notre pays. Nous avons sélectionné quelques illustrations des manifestations à Troyes, Montpellier… et Bécours.

 

 

À TROYES...

 

" Projet fou mais ô combien grandiose, qui nous a permis de faire revivre le Collège aubois du Scoutisme français tout en nous donnant un nouveau souffle, une nouvelle jeunesse, une envie d'agir. Que les instigateurs, les acteurs, les gérants, les garants, de cette merveilleuse aventure, soient chaleureusement remerciés.

 

Nous, SGDF, EEDF de l'Aube, anciens et actifs associés et unis par une profonde et longue amitié, nous avons tout de suite embarqués pour "Votre flamme", devenue aussi la nôtre par la suite.. Nous L'avons voulu familiale et chaleureuse.  Alors...

 

Vendredi 20 juillet à 14 heures, René Pouillot et son épouse - venus de Côte d'Or, accompagnés de la délégation AISG/FAAS, ont transmis le flambeau aux louveteaux néerlandais d'Alkmaar, en camp à Courteron,  petit village viticole champenois typique : danses hollandaises costumées, réception à la Mairie et route avec bicyclette décorée de tulipes pour l'ancienne petite gare de Balnot sur Laignes, centre éclé depuis plus de 50 années. Accueil sur place des petits amis d'Alkmaar par les louveteaux troyens. Chants, animation, goûter, photos souvenirs devant la plaque commémorative de " La Chaumière - Mère Louve et Solitaire", deux grands du mouvement qui ont fait tourner le centre pendant des dizaines d'années avec très peu de moyens. Et la flamme reprend la route.

 

Elle sera acheminée, cette fois, par les louveteaux troyens, dans un attelage sur des sentiers de grande randonnée, à travers champs et forêts. Le dernier parcours sera assuré par des éclaireuses et éclaireurs, sac au dos, foulard au vent, sourire aux lèvres, avec une marche à la boussole. Ils tirent chacun à leur tour, la charrette en bois des louveteaux des années 30, restaurée pour l'occasion, autre symbole, autre clin d'oeil.

 

La flamme arrivera à 19 heures à Rosières, fief des E.D.F. pendant la deuxième guerre mondiale. Que de monde sur l'immense pelouse : des anciens venus des quatre coins du département, de la Marne, du Nord, du Sud, les actifs et leur famille, les amis de toujours, les personnalités locales, celles de l'AISG, de la FAAS, de l'AAEE, et une délégation de Scouts Musulmans marnais. Ces derniers resteront avec nous jusqu'au samedi midi.

 

Nous avions pris possession des lieux auparavant en installant un camp scout, une scène pour une veillée avec feu de camp, une tente de la rencontre pour les anciens de tout âge avec exposition, projection permanente d'un diaporama, ateliers ouverts à tous : badges, bagues de foulard, grand puzzle avec le portrait de B.P., immense foulard pour apposition des mains en couleurs, découpe de petits puzzles, jeux, pour les plus jeunes, etc. Que de monde, que d'émotions ! Nous avons assuré plus de 400 couverts avec notre méchoui. Que dire du feu de camp ? Impossible. Nous l'avons vécu et il est là dans nos coeurs, dans notre mémoire. La Flamme dormira sur place entourée des tentes de campeurs de toutes générations.

 

Samedi 21 juillet : à la première heure, une équipe de courageux investira la place de l'Hôtel de Ville de Troyes pour installer : deux tipis, des constructions, un P.H., tendre notre immense foulard recouvert de mains de toutes couleurs, les ateliers de la veille qui seront ouverts au public, et, surtout, construire le feu central.

 

Le cortège des « actifs » de toutes les branches, avec les anciens, les amis, les parents, traversera le centre ville en chansons au son d'une guitare et de djembés. Trois éclaireurs ivoiriens, invités, ouvriront la marche, flamme en tête. Lorsque tout le cortège aura pris place devant l'Hôtel de Ville, c'est Baden-Powell, en personne, qui traversera l'esplanade avec le flambeau dont la flamme allumera le feu de camp. A nouveau danses hollandaises, discours, chants par tous. Il y a foule et c'est fort impressionnant et réconfortant. La flamme passera de main en main, chacun voulant capter sa chaleur, sa force, sa lumière, avant de reprendre sa route. Que de regards heureux et confiants en l'avenir ! Suivra le verre de l'amitié, offert par la Municipalité, dans la grande salle de la Mairie.

 

Les grands, aînés et pionniers, se restaureront rapidement et partiront courageusement à bicyclette pour Plancy l'Abbaye : arbre du centenaire mis en terre, discours, barbecue et  feu de camp chansons mémorable.

 

Et après, disent les petits ? c'est une autre histoire. Dormons près de la flamme et attendons demain, demain est un autre jour, une autre destination, une autre merveilleuse aventure de la FLAMME qui a redonné à tous l'esprit scout et guide."

 

 

À MONTPELLIER...

l'édition d'une plaquette et l'organisation d'un grand rassemblement avec des tas d'activités :

 

 

ET À BÉCOURS...

l'accueil d'une délégation internationale avec l'aide d'un animal sympathique