gototopgototop

AHSL

Association pour l'Histoire du Scoutisme Laïque

En 1960, « L’esprit des Éclaireurs de France »

Index de l'article
En 1960, « L’esprit des Éclaireurs de France »
Vie spirituelle
Loi et Promesse
L'article premier
Croyants et incroyants
Croyant
Incroyant
Richesse humaine
Pratiques religieuses
Le judaïsme
Le Catholicisme
L'Islam
Le Protestantisme
Toutes les pages

 

… présente très complètement l’état de la réflexion sur la laïcité de notre scoutisme.


 

 

L’esprit des Éclaireurs de France, édition provisoire : une « plaquette » retrouvée dans les archives de Pierre Bonnet que son épouse Jacqueline nous a transmises.

Il n’y a pas d’indication de date mais ce document faisait partie des éléments que Pierre avait sélectionnés pour le « Cappy Commissaires » dont la première nouvelle édition a été programmée en 1961 à Boulouris : elle est donc pratiquement contemporaine des manifestations du Cinquantenaire, qui ont donné lieu, par ailleurs, à un groupe de travail lors du Congrès de chefs à Orléans et au vote de ses conclusions lors de l’A.G. qui a suivi. On peut donc, apparemment, considérer que l’ensemble de ces documents – plaquette et conclusions du groupe de travail – résume la position des E.D.F. quelques années avant la création du « nouveau Mouvement » des Éclaireuses et Éclaireurs de France.

 

Ce document nous a semblé suffisamment intéressant pour être mis en ligne dans sa totalité, toute suppression d’un ou de plusieurs passages risquant fort de déséquilibrer l’ensemble. En effet, Eugène Arnaud, adjoint, pendant plusieurs années, du Commissaire Général Pierre François, nous rappelle, dans son introduction, que « ce respect réciproque – qui est une des “ clés ” de l’esprit E.D.F. – est aussi une des forces essentielles – peut-être LA force essentielle – dont dépend le progrès humain ».

Les chapitres suivants traitent

-   de la vie spirituelle née de « cette double appartenance au scoutisme et à la laïcité »,

-   de la Loi et de la Promesse, recherche d’un style de vie,

-   de l’article 1 des Statuts dans sa dernière rédaction,

-   des « croyants » et des « incroyants » au sein des E.D.F.,

-   de la richesse humaine des E.D.F née du choix de la laïcité.

Le texte se termine par une présentation des « caractères et pratiques religieuses » de quatre confessions rencontrées au sein des unités, chacune d'entre elles sur trois pages. L’ensemble est à rapprocher des reproches acerbes faits par certaines conférences internationales de l’O.M.M.S. reprochant au scoutisme laïque ses prétendues attaques contre la religion…

 

Une remarque au passage : ce texte est tout à fait centré, très volontairement, sur l'aspect « religions » de notre laïcité, il n'en évoque pas les autres composantes, concernant les prises de position sur les thèmes dits « de société » : démocratie, coéducation, éducation sexuelle, décolonisation, paix… On en trouvera la trace dans les revues, en particulier dans « Le Routier », organe de la branche aînée sous-titré « Information, culture, combat ».