gototopgototop

AHSL

Association pour l'Histoire du Scoutisme Laïque

Rechercher

Derniers articles parus

1919 : la construction de nos Mouvements

Index de l'article
1919 : la construction de nos Mouvements
André Lefèvre (Vieux Castor)
Portraits
Le groupe d'Auch
À la F.F.E. N à partir de 1927
Correspondance
Toutes les pages

 

Après les toutes premières années de mise en place du Mouvement, alors sous forme fédérale - ce qui explique, par exemple, que le groupe d'Auch appartienne aux "Éclaireurs Gascons" et non directement aux Éclaireurs de France -, le Mouvement va se bâtir entre les deux guerres, essentiellement sous l'impulsion d'André Lefèvre - Vieux Castor - venu du Sillon et de la Mouff, puis de Pierre François.

 

1911-1914

Les trois années qui ont précédé la "grande guerre" n’ont permis qu’un début d’installation, dans un esprit que certains ont jugé un peu trop "militaire". La véritable implantation, avec les accompagnements nécessaires, se situe donc à partir de 1919, avec, en particulier, la création des Scouts de France, l’extension aux filles et aux louveteaux, et la création d’un centre de formation des cadres à Cappy.

 

Le scoutisme des Éclaireurs de France est "bien vu" des autorités, comme en témoignent quelques pages d'un numéro de la revue "Les annales" publiée peu de temps après la fin de la guerre. Un certain nombre de personnalités y apportent leurs commentaires élogieux et un grand article explique ce qu'est le scoutisme et quelle peut être son utilité pour la formation de la jeunesse à un moment où "il faut refaire le sang, les moelles, les os de la France" comme l'indique Paul Deschanel. Et même (dernière page, en bas à droite) Georges Clémenceau semble avoir accepté de s'habiller en éclaireur, bien que le résultat ne soit pas très probant...


(Ce document nous a été confié par Pierre Mallet)


 

Les Annales