1940-1944 : Amédée Souchaud, instituteur, E.D.F. et Résistant - Un témoignage

Mer26Nov201409:46

1940-1944 : Amédée Souchaud, instituteur, E.D.F. et Résistant

Index de l'article

 

 

La mise en ligne de ce document a provoqué une réaction que nous avons choisi, avec l'accord des intéressés, de porter à la connaissance de tous.

 

Bonjour Marie-José,


Dans le message que je viens de recevoir, on parle de ton père et de ton témoignage.


Il y a de cela bien longtemps, probablement dans les années 1953… 54 peut-être, je participais au grand camps des éclaireurs de France de Poitiers. C’était un dimanche. Nos copains catholiques étaient partis au village pour assister à la messe. Amédée – N’est-ce pas « Couleuvre » son totem ? – a réuni le reste de la troupe et nous a amenés vers une petite clairière, à côté du camp. Nous nous sommes assis en rond et Amédée a ouvert un livre et nous en a lu un passage. Quel livre ? Quel passage ? Je ne m’en souviens pas, mais quelle importance ! Ce n’est pas ça qui est important.

Que s’est-il passé ? Je me souviens d’un grand silence et d’une immense émotion. Amédée, avait touché en moi quelque chose de profond. Je n’ai aucun détail, mais cette émotion, plus de 60 ans après, je la ressens encore.


Je suis sûr que ce jour a été très important pour moi. Amédée m’a, sans le savoir, mis sur une voie que je ne soupçonnais pas. Il m’a fait entrevoir quelque chose de beau, de grand et même si les détails ne sont plus là, l’émotion, elle, n’a jamais disparue.


C’est à lui que j’aurais dû dire tout ça. J’ai toujours reporté à plus tard jusqu’au jour… où ce fut trop tard.


Amicalement,


Jacques

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Imprimer