1945 : un Cappy Route - Le lundi 17 septembre

Lun16Jan201217:43

1945 : un Cappy Route

Index de l'article

 

Réunion spirituelle :

 

Pour cette dernière réunion spirituelle, tous les Routiers sont assis au rond du tulipier.

Un rapporteur désigné dans chaque groupe spirituel rappelle les problèmes examinés en réunions particulières.

 

1°- Libres penseurs :

Recherche d'une base morale

L'Idéal scout doit être dépassé

Problèmes étudiés :

- la Foi,

- le sentiment paternel,

- l'art de vivre,

- les élites,

- l'optimisme

 

2°- Protestants :

Ont étudié "l'épître aux Romains"

 

3°- Catholiques :

Difficultés de la position des catholiques aux E.D.F.

Excès de laïcisme

Excès du cléricalisme

 

Conclusion (chef Arnaud)

Rencontre de spiritualité dans l'Idéal scout

Convergence d'idées

Sentiment de fraternité

 

-------------------------------------------------------------------------------


Mot d'ordre : l'amitié scoute (chef Arnaud)

 

Saint-Exupéry : "S'aimer les uns les autres, ce n'est pas se regarder les uns les autres, c'est regarder ensemble dans une même direction".

Double certitude de s'entr'aider, de se rapprocher pour un idéal commun, et de pouvoir compter les uns sur les autres.

L'amitié est l'essence de la Route.

La littérature ne reconnait que l'amitié d'un homme pour un autre homme. La véritable amitié est celle d'un homme pour d'autres hommes. L'amitié scoute n'est pas individuelle. Si l'on va vers les hommes à coeur ouvert, on trouvera de nombreux amis dans la vie.

Établir entre les garçons et nous un lien d'amitié : mériter leur amitié, désintéressement total.

Dans un clan, l'amitié doit être telle que les coeurs des garçons s'ouvrent largement les uns aux autres en toute simplicité.

Quand on approche la vie des hommes, on est terrifié de leur solitude (captivité).

Nécessité de mieux cultiver l'amitié.

Consacrer une partie du temps à nos amis, à ceux qui deviennent nos amis.

 

Non pas gagner un coeur, mais se placer fraternellement à côté de celui qui doute ou qui souffre.

Il y a une certaine pudeur à vaincre : hésitation à parler de soi-même. Savoir parler de soi. Être assez généreux pour donner quelque chose de soi.

Être un rayon de soleil.

 

 

Imprimer