1945 : le redémarrage en Champagne

Sam29Oct201116:01

1945 : le redémarrage en Champagne

Index de l'article

 

Les archives de Troyes et Guy Wilmes nous livrent encore quelques pages d'histoire, du Mouvement mais également du pays

 

1944 : des retours douloureux...

 

En novembre 1944, Pierre Wilmes reprend contact avec Eugène Arnaud, commissaire national adjoint ; le chef Casati, proviseur du lycée, est nommé au lycée Hoche à Versailles. L'un de ses fils, responsable E.D.F., a été fusillé par les occupants. Le groupe prend son nom.

 

"Mon père est en Pologne près de Cracovie, vraisemblablement dans une mine de sel" : ce n'est que plus tard qu'on a connu le nom du camp d'Auschwitz.

(Recherche en cours sur l'identité du responsable auteur de la lettre)

 

Imprimer