1971 : le problème des investissements

Mar24Déc201922:29

1971 : le problème des investissements

 

… évoqué par l’équipe régionale de Paris

 

Dans les années 60 ou 70, les « investissements » étaient relativement faciles à réaliser, avec des subventions quelquefois importantes (de la Jeunesse, des Allocations Familiales et de quelques autres, locales, départementales, sectorielles…). Il est apparu assez rapidement que l’étape initiale – le projet, souvent « affectif » – n’était pas suffisante et qu’il fallait se préoccuper de la suite.

La région de Paris en avait réalisé plusieurs :

- deux locaux dans le centre de Paris,

- un lieu d’activité (week-ends et petits camps) en forêt de Sénart,

- un « cantonnement » Louveteaux, le Grand Moulin de Sainte-Suzanne en Mayenne,

- un lieu de camp « branche verte », le Moulin de Rolan à Cautine / St Privat en Corrèze.

L’équipe régionale, sous la responsabilité d’Henri Vacher coordinateur de ces projets, a éprouvé le besoin d’attirer l’attention des groupes locaux sur l’engagement que représentait une telle initiative. Il nous a paru intéressant de reproduire ici quelques éléments de ces recommandations, en commençant par un petit rappel :

 

 

 

avec une conclusion en forme de synthèse :


Imprimer