Premier quart de siècle

  • 1919 : la construction de nos Mouvements

    Après les toutes premières années de mise en place du Mouvement, alors sous forme fédérale - ce qui explique, par exemple, Lire la suite
  • 1919 : le début des E.D.F. au Lycée Heni IV à Paris

      … avec, plus tard, la participation de quelques grands chefs historiques ! Lire la suite
  • 1919 : le scoutisme commence à être connu,

      … comme en témoignent ces cartes humoristiques. Lire la suite
  • 1919 : les relations du Mouvement avec l’Université

      … et l’enseignement public   Lire la suite
  • 1919 : vers un nouveau départ

    Ce titre, emprunté à l’ouvrage « les Éclaireurs de France de 1911 à 1951 » de Pierre Kergomard et Pierre François, résume Lire la suite
  • 1920 : l'évolution des Éclaireurs Français

    Les débuts du scoutisme ont vu la création de deux associations non confessionnelles, mais les Éclaireurs Français n'ont pas connu, Lire la suite
  • 1920-1960 : le parcours de Geneviève Lamon à la F.F.E.

    « Le courage de se lancer et de secouer les habitudes et traditions dans lesquelles on avait embourbé les femmes. » Lire la suite
  • 1921 : B.P. choisit "l'éducation par l'amour"

      ... au lieu de l'éducation par la crainte" (et le militarisme) Lire la suite
  • 1921 : la F.F.E. : présentation et historique

    "Inventé" en 1912 au Foyer de Naples, les premières expériences de scoutisme féminin aboutiront en 1921 à la création de Lire la suite
  • 1921 : le congrès d'Épinal et la création de la Fédération Française des Éclaireuses

      ... avec la définition d'une solution permettant ouverture et coprésence de filles de toutes origines Lire la suite
  • 1922 : dans une F.F.E. « embryonnaire »…

      … « l’esprit flottait sur les eaux »… Le clan des Hirondelles   Lire la suite
  • 1922 : en Bretagne après la guerre

      Un développement, une évolution et une organisation avant la création d'un scoutisme catholique conquérant Lire la suite
  • 1922 : en Languedoc-Roussillon

      Dans la région de Montpellier… une nouvelle organisation pour un nouveau départ Lire la suite
  • 1923 : des problèmes de relations

      ... dans le scoutisme féminin et avec le scoutisme masculin Lire la suite
  • 1923 : un "camp-congrès" F.F.E. tourné vers l'avenir

      Et qui aborde des problèmes importants de formation, ouverture... et finances Lire la suite
  • 1923-1940 : Bureau Interfédéral, E.D.F. et E.I.

      Le « Scoutisme Français » peine à se trouver… Lire la suite
  • 1923-1948 une ancienne éclaireuse témoigne…

      … sur la place de la F.F.E. N dans sa vie.   Lire la suite
  • 1924 : des nouvelles des "Petites Ailes"

      à l'occasion de l'Assemblée Générale Lire la suite
  • 1924 : les Éclaireuses, symbole de libération…

    … et prise de conscience de ma personnalité   Lire la suite
  • 1926 et la suite : éclaireuse, chef de clan, instructrice, cheftaine, commissaire…

    « Je suis éblouie par tout ce qui fut conçu, réalisé par des femmes jeunes, alors qu’elles se trouvaient encore, plus Lire la suite
  • 1926 et la suite (en prison) : les souvenirs d’une éclaireuse

      « Je pense que nous n’avons pas perdu notre temps. »   Lire la suite
  • 1927 : bref bilan positif de ma vie d’éclaireuse…

      … avec quelques petits bémols…   Lire la suite
  • 1927 : in memoriam d’une éclaireuse « Juste parmi les Nations »

        « La puissance spirituelle d’une source jamais reniée, jamais abandonnée »   Lire la suite
  • 1927 et la suite : la F.F.E. au Maroc

      Un ensemble de témoignages qui couvre quatre décennies Lire la suite
  • 1927 et la suite : P.A. à 9 ans, éclaireuse à 11…

      … pour « découvrir qu’on pouvait être autre chose que catholique »   Lire la suite
  • 1927-1929 : « Le Chef »

        nous donne des nouvelles du Mouvement et de ses orientations après 15 ans Lire la suite
  • 1927-1932 et la suite : le témoignage d’une éclaireuse « hors normes »

    Celui de Denise Gamzon, de la section Suffren à la « montée » en Israël Lire la suite
  • 1928 : l'Ouest-Éclair fait de la publicité pour le scoutisme

    … et insiste sur son rôle de formation de la jeunesse en des temps difficiles. Lire la suite
  • 1928 : un camp d'éclaireuses à Saint-Jean les deux jumeaux

      Une série de photos retrouvées par Dominique  François. Lire la suite
  • 1928 : une lettre du Ministre

    M. Édouard Herriot, Ministre de l’Instruction Publique, écrit en 1928 à M. Justin Godard, sénateur d’Indre et Loire, ancien ministre, Lire la suite
  • 1928 et la suite : le scoutisme "d'extension" à la F.F.E.

      Essai de synthèse à partir de témoignages   Lire la suite
  • 1929-1948 : P.A., éclaireuse, aînée, commissaire…

    « Un Mouvement de jeunesse féminin non cloisonné, permettant rencontres, découvertes, ouvertures sur d’autres courants de pensée, d’autres façons de vivre, Lire la suite
  • 1930 : du côté de Millau et de l'Aveyron

    Dans les années 30, Jean Bireben "Huppe Joyeuse", chef de clan E.D.F., éditait, à l'intention des membres du groupe de Lire la suite
  • 1930 : éclaireuse à 11 ans, dix ans qui ont marqué ma vie

      … ma vie d’adulte qui a utilisé ces valeurs reçues.   Lire la suite
  • 1930 : pour le centenaire de la présence de la France,

      une grande rencontre de "boy-scouts" en Algérie Lire la suite
  • 1930 : un témoignage d’une éclaireuse…

      … à considérer comme un « acte de reconnaissance »   Lire la suite
  • 1930-1935 : le témoignage d’une éclaireuse « neutre » de Paris-Pasteur

      … recueilli en 1987 par Geneviève Lamon et Denise Joussot   Lire la suite
  • 1930-1946 : autre témoignage d’une éclaireuse « neutre »

      … recueilli en 1987   Lire la suite
  • 1931 : « Le Chef » traite de préoccupations sociales

      et évoque les rapports du Mouvement avec l'enseignement en même temps que « l'esprit laïque » Lire la suite
  • 1931-1937 : éclaireuse « neutre » à la découverte du « social »

    … de l’œcuménisme et de l’universel. Je dois à la FFE d’avoir approfondi ma foi catholique. Lire la suite
  • 1932 : B.P. évoque la citoyenneté dans la revue "Jamboree"

    Sous le titre "Hands off the hand bag" qu'on peut traduire par "Enlevez vos mains du sac à main ", le Lire la suite
  • 1932 : des éclaireuses "dispersées"

    ...pour apporter le scoutisme un peu partout dans les années 30 : un témoignage passionnant recueilli par le neveu d'une responsable Lire la suite
  • 1932 : l'humour E.D.F. dans les années 30

      Quelques numéros de "l'Éclaireur de France" des années 30, qui unissent conseils techniques et articles pleins d'humour... Lire la suite
  • 1932 : la Préfecture se renseigne...

      À Nancy, les informations recueillies sur les responsables E.D.F. sont très rassurantes... Lire la suite
  • 1932 : le Conseil National fait le point

      ... après vingt ans de scoutisme Lire la suite
  • 1932 : petite aile, cheftaine… jusqu’en 1942

      … date de mon arrestation par la Gestapo   Lire la suite
  • 1933 - 1935 : quelques photos avec B.P.

      … du côté de Marseille et ailleurs Lire la suite
  • 1933 : des éclaireuses à Vichy

    … une photo extraite des archives du scoutisme local par Danielle Lequet en prévision du centenaire du groupe en 2014. Lire la suite
  • 1933 : et revoici « L’éclaireur de France »

      … revue propre à la Fédération Lire la suite
  • 1933 : l'art dramatique

      Un entretien avec Léon Chancerel, créateur des Comédiens Routiers, commenté par Henri Joubrel Lire la suite
  • 1933 : l'éducation à la Paix

      Toujours d'actualité, le rôle de notre scoutisme dans l'éducation à la Paix est longuement évoqué en 1933 Lire la suite
  • 1933 : l’E.D.F. prépare le Jamboree

    … et Sven imagine le « train spécial pour Gödöllö ».   Lire la suite
  • 1933 : le scoutisme peut-il être laïque ?

      Une réponse d'André Lefèvre... et de Baden-Powell ! Lire la suite
  • 1933 : un épisode difficile de la vie des Scouts de France

    ... en conflit avec leur fondateur, le père Sevin Lire la suite
  • 1933-1940 : l’image du Mouvement évolue

      … à travers ses dessins, photos et couvertures de revues   Lire la suite
  • 1934 : 12000 "porteurs de culottes courtes"

      ... avec une forte proportion de nouveaux, mais sans progression pour la branche Éclaireurs : une situation d'équilibre ? Lire la suite
  • 1934 : éclaireuse « neutre », une école de formation pour la vie

      … comprendre et respecter les comportements, les options et les pensées des autres   Lire la suite
  • 1934 : François Goblot aborde le problème de la formation

      ... et ouvre un échange sur le sujet Lire la suite
  • 1934 : l'A.G. aborde des problèmes de société

    Le "service social" commencé à être évoqué sous des formes diverses, en particulier de scoutisme d'extension, et l'engagement, synonyme de Lire la suite
  • 1934 : l'implantation des E.D.F. aux "colonies"

      Telle qu'elle apparaît dans l'annuaire publié par "Le Chef" de janvier Lire la suite
  • 1934 : La Fédération adhère au "Cartel des forces morales et spirituelles françaises"

      ... ainsi que la Fédération Française des Éclaireuses Lire la suite
  • 1934 : le décalogue E.D.F. et autres informations

    La loi réécrite par un éclaireur, une enquête commentée par Sven Sainderichin, un chant de "Route", la découverte de Saint-Jorioz Lire la suite
  • 1934 : Le Routier lance les "clans spécialisés"

      ... et un "cercle d'études" sur les problèmes de la jeunesse moderne, en France et ailleurs Lire la suite
  • 1934 : les catholiques chez les E.D.F. ?

    Un ouvrage du R.P. Maréchal et les réponses du Mouvement collectées par J. Kergomard Lire la suite
  • 1934 : pour ceux qui n’ont pas encore compris

    … l’E.D.F. met les points sur les i.   Lire la suite
  • 1934 : une association d'anciens...

      ... ça peut être utile au Mouvement ! Lire la suite
  • 1934 et la suite : témoignage d’une éclaireuse « neutre »

      … Ce que le scoutisme m’a apporté : je devrais dire tout !   Lire la suite
  • 1934-1960 : la F.F.E. a été pour moi une grande famille

      Un témoignage sur l’époque de 1934 à 1945   Lire la suite
  • 1934: naissance d'un "camp fédéral" à Saint-Jorioz

      ... et d'un "Centre d'éducation physique, morale et intellectuelle" à Cappy... Lire la suite
  • 1935 : à la F.F.E. en Égypte, puis aux Courmettes et à l’échelon national

      « C’était déjà l’indépendance de la femme et je trouvais cela tout naturel. »   Lire la suite
  • 1935 : la F.F.E. a tenu beaucoup de place dans ma vie

      « Les filles allaient, une fois de plus, se faire prendre en tutelle. » Lire la suite
  • 1935 : la préparation du 25ème anniversaire

      ... vue à travers une lecture approfondie de la revue «Le Chef, revue mensuelle de scoutisme et d’éducation générale" Lire la suite
  • 1935 : le premier "Cappy Commissaires"

    Campeurs barbus et chevronnés, âge moyen élevé... pour 13500 adhérents Lire la suite
  • 1935 : le scoutisme "colonial"

      ... pour intégrer le « fait colonial » dans les réflexions et dans les actions du Mouvement Lire la suite
  • 1935 : les activités F.F.E.… « autant d’agressions contre mon comportement lymphatique… »

      « Je n’aime pas la personne de Baden Powell, mais quel génial inventeur ! » Lire la suite
  • 1935 : première unité E.D.F. à Dakar

      … avec Salomon Matalon, récompensé en 1997 par le « loup de bronze » de l’O.M.M.S.   Lire la suite
  • 1935 : un carnet de Cappy

      Inventaire des apports de formation d’un camp-école dirigé par Vieux Castor Lire la suite
  • 1935 : un projet de "Route Cheftaine"

      ... peut-être premier pas vers une "mixité" , en tout cas très discuté ! Lire la suite
  • 1935 (?) : une éclaireuse venue adulte à la FFE

      … « entre les deux guerres, dans un monde qui marchait vers la nuit… »   Lire la suite
  • 1935-1942 et la suite : éclaireuse à Gray, Besançon, Nancy…

    … et militante des Droits Humains   Lire la suite
  • 1936 : B.P. nous offre un dessin

      … apparemment pour commémorer Saint-Georges.   Lire la suite
  • 1936 : dans le même temps, d’autres Mouvements de jeunesse…

    Le 25ème anniversaire des E.D.F., en 1936, se situe dans une période où une nouvelle prise de conscience des loisirs Lire la suite
  • 1936 : des décisions d'orientation

    … pour une structuration du Mouvement, de la « propagande » et des relations avec la Ligue de l'Enseignement. Lire la suite
  • 1936 : du côté d’Aubervilliers, éclaireurs et louveteaux

      … quelques photos retrouvées Lire la suite
  • 1936 : et si on parlait de « politique »

      … en précisant bien de quoi il s'agit. Lire la suite
  • 1936 : le Comité Directeur et l'équipe nationale

    À noter l'existence d'un "comité de patronage" composé de personnalités, de toutes origines, extérieures au Mouvement, sous la présidence d'honneur Lire la suite
  • 1936 : le scoutisme colonial pose des problèmes...

      … mais le scoutisme doit savoir les traiter. Lire la suite
  • 1936 : Léo Lagrange a été Éclaireur de France

      "À la jeunesse, il ne faut pas ouvrir un seul chemin, mais mille routes" Lire la suite
  • 1936 : les E.D.F. s'intéressent à l'éducation nouvelle

      … et font de la « propagande » commentée à l'école primaire. Lire la suite
  • 1936 : premier quart de siècle

    En décembre 1936, une manifestation à la Sorbonne avec B.P. et des ministres, une affirmation de la laïcité… et un Lire la suite
  • 1936 et la suite : éclaireuse aînée, cheftaine

      « Plus tard est venue la conscience que ce n’était pas assez… »   Lire la suite
  • 1936 et la suite : éclaireuse, cheftaine, institutrice…

    « La F.F.E. c’était quelque chose de très beau. Heureuses celles qui l’ont connue. »   Lire la suite
  • 1936-1948 : éclaireuse à Paris, Vannes, Bourges…

    … « je suis passée à 18 ans à travers la guerre d’Espagne… en apprenant chez les E.A. à faire des noeuds Lire la suite
  • 1937 : « le sourire dans la souffrance »

      … notre scoutisme d’extension, présenté par le délégué fédéral de la branche   Lire la suite
  • 1937 : des informations sur les relations entre B.P. et le régime nazi

      À partir de documents "déclassifiés" présentés par InfoMonde, bulletin de l'O.M.M.S. Lire la suite
  • 1937 : en famille

    … un faire-part de naissance de Romain, fils de « Baghé » Bouteille, signé de Sven Sainderichin.   Lire la suite
  • 1937 : une nouvelle étape du scoutisme laïque

      la complémentarité avec l’Éducation Nationale Lire la suite
  • 1937 et la suite : la F.F.E. et la section Neutre…

      … m’ont apporté tout ce que le scoutisme représentait pour moi.   Lire la suite
  • 1937-1944 : le parcours d’une astronome, membre des E.D.F., de Lille à Auschwitz

    … à l’origine du groupe E.D.F. Camille Flammarion Lire la suite
  • 1938 : les Éclaireuses « au service de l’éducation nationale »

    … un petit document très complet présente la F.F.E. aux enseignants. Lire la suite
  • 1938-1948 : éclaireuse, aînée, cheftaine à Paris

      « En tentant ce bilan, apparaît le côté grave de l’histoire… »   Lire la suite
  • 1939 : « Servir », nouveau mot d’ordre

    … et couverture de l’E.D.F.   Lire la suite
  • 1939 : à Lille et Lomme, les éclaireurs ont d'abord été "municipaux"

    Les villes de Lille et de Lomme (Nord) eurent pendant longtemps des sociétés municipales de scoutisme. Il faut manifestement y Lire la suite
  • 1939 : PIerre Déjean, nouveau Commissaire national

      … à côté d'André Lefèvre   Lire la suite
  • 1939 : un éditorial d’actualité : « Soyez des hommes »

      … au moment de la mobilisation   Lire la suite
  • 1939 : une réunion du Comité Directeur à la Cerisaie

      autour d'Albert Châtelet, André Lefèvre et Pierre François Lire la suite
  • 1939 et la suite : le parcours de Denise Joussot

    « La découverte de la laïcité vécue au sens de pratique de vie commune avec des gens de philosophies diverses, dialogues Lire la suite
  • 1940 : la guerre vécue à Guéret

      Le début d’un « livre d’or »   Lire la suite
  • 1940 : Pierre François, nouveau Commissaire général

    ` « Un char ne peut avoir qu’un conducteur. »   Lire la suite
  • 1

Imprimer