Techniques, chants et jeux

  • 1922 : Un peu de technique

      Pictographie (signes indiens) et canot   Lire la suite
  • 1926 : Le coin du bricoleur

    … nous propose un « appareil pour projeter ».   Lire la suite
  • 1930 : Techniques, chants et jeux

    « Les moyens éducatifs du scoutisme » ont été définis par ailleurs, en particulier par une plaquette rédigée par Henry Gourin aux environs de 1945. Et ils se sont logiquement traduits, sur le terrain, par des techniques, des chants et des jeux qui ont, eux aussi, évolué dans le temps. Techniques, chants et jeux sont des moyens d’accompagnement du scoutisme pour la réalisation de ses objectifs. Ils ne représentent pas, à eux seuls, tout le scoutisme, mais il est – ou il sera – difficile de faire « du scoutisme » sans eux. Neuf décennies d’activités ont permis de constituer un « savoir-faire » précieux, né de la créativité et de l’expérience de terrain, diffusé par les rencontres et les camps-écoles.   Lire la suite
  • 1933 : l'art dramatique

    Un entretien avec Léon Chancerel, créateur des Comédiens Routiers, commenté par Henri Joubrel Lire la suite
  • 1934 : une chanson de route

      … de Charpentier et Taupin Lire la suite
  • 1938 : « Le Camp d’éclaireurs » le mode d’emploi des sages…

    Numéro spécial  du Chef plein d'idées à relire Lire la suite
  • 1940 : « Le vent », chant polonais

    Retranscription d’un chant polonais par une section d’Éclaireuses de Paris. Lire la suite
  • 1940 : Et voici « Sur les monts »

    … attribué à une section d’éclaireuses de Paris Lire la suite
  • 1945 : « Hé garçon, prends la barre »

      … une chanson de marins qui aura du succès à terre Lire la suite
  • 1945 : « Quand le ciel est bleu… »

      … tout un symbole ! Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7

Imprimer